128 St-Pierre, St-Constant, J5A 2G9
(450) 635-3080
info@hypothequesimplifiee.ca

Refinancement pour rachat de part (séparation)

Refinancement pour rachat de part (séparation)

Refinancement pour rachat de part

Les nouvelles normes en refinancement hypothécaire permettent aux propriétaires de récupérer 80% de la valeur de leur propriété. Par contre, il est possible d’aller jusqu’à 95% si cela implique le rachat de la part du conjoint lors d’une séparation.

Les règles sont simples. Le refinancement doit servir uniquement à payer l’hypothèque actuelle, la pénalité, certaines dettes conjointes et la part donnée à l’ex-conjoint(e). Le refinancement, s’il dépasse 80% de la valeur de la propriété, ne peut servir à payer des dettes personnelles ou d’autres dépenses.

Par exemple:

Un couple se sépare et l’épouse décide de garder la propriété. Le conjoint exige d’obtenir sa part de l’équité accumulée sur la valeur de la propriété. Le couple a des dettes et aimerait les payer par le refinancement du prêt hypothécaire requis pour le rachat de part. Si ce prêt représente plus de 80% de la valeur de la propriété, il pourra être accordé uniquement si les dettes sont conjointes. Seul le rachat de part et le paiement de dettes conjointes peuvent être considérés si le nouveau prêt équivaut à plus de 80%. Le fait d’être à plus de 80% implique le coût d’une prime d’assurance prêt hypothécaire qui varie selon le pourcentage de financement. Cette dernière peut être réduite si le prêt précédent était déjà assujetti à la transférabilité.

Le refinancement, s’il dépasse 80% de la valeur de la propriété, ne peut servir à payer des dettes personnelles ou d’autres dépenses.

Merci d’avoir lu notre article Refinancement pour rachat de part (séparation). N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux. Vous pouvez également l’imprimer ou l’envoyer par courriel.

Vous aimez nos articles? Obtenez notre livre gratuitement par la poste ou en téléchargement. Cliquez-ici pour obtenir tous les détails.

Merci, l’équipe de l’Hypothèque Simplifiée

 

Laisser un commentaire